Partagez | 
 

 Mission: espionnage dans la brume [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sano
Juunin IwaJuunin Iwa
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/05/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
800/860  (800/860)
Points de Vie:
800/800  (800/800)
Techniques:

MessageSujet: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Mar 31 Aoû 2010 - 10:16



Son compagnon à la place du conducteur de la caravane de marchands. Se faisant ainsi passer pour un vendeur d'alcool. Tendou avait réussi à entrer comme de rien dans le Village de la Brume. Ils étaient donc dedans, leur restait à trouver des informations, un ninja ou aller directement à la Mizukage. Tendou avait proposé à Sora que ce dernier aille directement cuisiner la Mizukage en se faisant passer pour un marchand qui avait vue une bande de mercenaire... Se doutait-il que Sora était un mauvais comédien et qu'il était peu loquace? Pour lui, cuisiner la Mizukage pour obtenir des informations signifiait l'attacher ou l'immobiliser et lui poser des questions, pas jouer un numéro... Enfin l'idée était pas si mauvaise, restait à voir s'il y parviendrait. Au pire, il se battrait pour obtenir ce qu'il veut et fuir, si toute fois il lui était possible de réaliser une telle prouesse contre quelqu'un face à un Kage. En attendant, Sora était caché dans la caravane, invisible aux yeux de tous et il était vêtue d'un long drap pour cacher son visage et son corps, ne portant sur lui aucun signe de l'endroit d'où il pouvait venir, à moins d'être médium, personne ne pourrait deviner que lui ou Tendou venaient de Iwa. Pour le pays de la brume, c'était un jour clément, pas de brume ou presque enfin on y voyait parfaitement autour de nous et donc il ni aurait pas de souci d'une attaque surprise...

Et maintenant que faire? Sortir de la caravane discrètement pour aller en direction de chez la Kage ou essayer avec Tendou de trouver quelqu'un? La caravane se figea alors devant un bar, il y avait du remue ménage sur le chemin, devant les chevaux. Sora eut alors une idée, prenant un tonneau de rhum et une caisse de saké, il bondit en bas de la caravane. Se dirigeant ensuite dans le bar, jouant son rôle de marchand comme s'il comptait livrer le bar.

Il entra dans le bar miteux, la vieille taverne qui tombait en ruine, se dirigeant vers le comptoir, il déposa sa marchandise. Le patron du bar lui lança un regard. Le type avec une balafre sur le visage, le genre de type habitué au bagarre dans son bar et qui avait déjà du en sortir plus d'un par la force. Sora lui sourit et lui dit qu'il allait au toilettes le temps que celui-ci se décide sur la marchandise, s'il en voulait plus ou non et le prix qu'il en donnait. Autant dire que Sora ne comptait pas revenir... Il entra dans les chiottes, fixa la petite fenêtre, l'ouvrit et s'y glissa pour tomber dans une petite ruelle sombre. Tendou avait du voir la scène, enfin voir son équipier entrer dans le bar, comprenant surement que à présent ils se séparaient pour parvenir à réaliser leur objectif. Sora se colla au mur, soupirant en silence, levant ensuite les yeux au ciel. Il murmura un "bon courage et bonne chance" à l'égard de son partenaire. Puis il se glissa discrètement de la ruelle à la grande place, naviguant de manière discrète dans la foule. La rue était noir de monde par chance, le jour du marché dirait-on. Se débarrassant de sa longue veste grise trop voyante au milieu de la foule. Il avançait tel un type faisant ses courses, habillé en noir, plus discret. Il disparut ensuite entre deux petites boutiques, passant dans une autre ruelle pour ensuite grimper sur les toits des bâtiments pour mieux repérer la tour de la Mizukage. Elle était à deux minutes à pieds... Il comptait y aller discrètement et par les toits, tel un tueur qui s'approchait lentement de sa proie. Réfléchissant toujours pour savoir si l'idée de son compagnon était bonne ou non... Avec sa tronche balafrée et tatouée, le prendrait-on au sérieux s'il disait être un simple commerçant qui craignait l'attaque de mercenaire sur le village? Bah, il verrait bien sur place et il saurait bien se sortir de là en cas de souci...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tendou
Chuunin IwaChuunin Iwa
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 23/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
500/670  (500/670)
Points de Vie:
500/500  (500/500)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Mar 31 Aoû 2010 - 20:18



▬Nous venions de pénétrer dans le village de kirigakure en toute tranquillité. Je n'avais eus qu'a les saluer pour indiquer que je venais livrer de l'alcool dans les bars de kirigakure, pour qu'ils affichent un sourire et qu'ils me laissent gentille-ment passer. J'avais imaginé devoir les neutraliser ou les tabasser mais rien de tout cela, tout avait été fait tranquillement. Je vérifiai sur mon costume que rien ne puisse laisser penser que je puisse faire partie d'iwagakure. Il n'y avait plus que Zangetsu. Si les problèmes étaient présent, je serai dans le devoir de la camoufler. A l'arrière de la caravane : un stock d'étiquette et des stylos. J'étiquetai donc mon arme pour un million de ryos. Personne ne voudrait de mon arme a ce prix la, si ce n'était un fou a lier.

▬Alors que nous passions devant un bar, ne sachant pas, réellement, quoi faire, Sora prit un baril d'alcool qu'il proposa au type du bar. Je tenais les chevaux, ne sachant pas réellement se qu'il allait faire. Mon équipier dut proposer un prix volontairement élevé pour faire hésiter et réfléchir ce vendeur balafré. Il allait sans plus tarder aux toilettes, ce qui n'était qu'un prétexte pour se faire la mâle. J'esquissai un large sourire puis je sortais de la caravane, me dirigeant vers le marchand.

▬Mes poings vinrent claquer avec violence sur le comptoir, je crachai un gros mollard sur le sol, me comportant comme un vendeur d'alcool, comme un crade.«Magne ton derch mon pote! Choisi. Sois tu achètes, sois tu achètes pas.» Je lui mettais la pression en parlant de manière agressive et en frappant avec violence sur le comptoir, également en crachant par terre. Je le regardai dans les yeux alors qu'il hésitait. Je connaissais bien ce genre de vendeur, le genre d'homme qui vous saoul pour que vous lui fassiez un prix. Je savais pertinemment qu'il allait me proposer un verre ou même une bouteille de saké. Une bouteille de saké que j'allai volontiers accepter. Chose pensé, chose faites. Il me proposait du saké que j'acceptai. Je pus boire une gorgée dans ma coupelle pour regarder l'alcool tournoyer lentement.«J'ai un marché...»Dis-je a voie basse, sur un ton tout a fait normal. Un sourire s'esquissait sur son visage... Croyait-il que sa combinaison minable allait marcher avec moi. J'avais fais ca volontairement pour entrer dans son jeux. On apprenait pas a l'escroqueur a escroquer, bien entendu. Voila qu'il remplissait de nouveau ma coupelle de saké alors que je ne l'avais même pas fini...«Arigato!» Dis-je brutalement. Je repris mon souffle, réfléchissant a la manière dont j'allai formuler ma phrase... «Moitié prix sur cinq de mes barils d'alcool et tu me donnes l'effectif ninja du village...»Lui murmurai-je a l'oreille, lentement et sadiquement. Il semblait effrayé mais il hésitait en même temps. A mon avis il devait avoir le cul entre deux chaises... Soit donner une information vitale pour kirigakure, soit abandonner une grosse cargaison de baril. Il me proposait silencieusement, affin que personne ne puisse filtrer notre conversation, un nouveau marché. Ce marché était : tout les barils a moitié prix contre l'effectif actuel du village de kirigakure. J'acceptai le marché, il me rédigeait ca sur papier et je lui donnai les barils. Finalement, je m'approchai de lui lentement... «Qu'est-ce que vous raconterez si quelqu'un vous interroge sur notre conversation?»Dis-je d'un ton sadique, prenant un regard menaçant. A présent il savait pertinemment que s'il me balançait, sa peau serait mise a prix. Finalement, je m'en allai, lui léguant les barils d'alcool, pour même pas un sou. J'étais sur, que même s'il devait en mourir, il garderait ces barils d'alcool. Et puis, rien ne pourrait laisser soupçonner qu'un shinobi d'iwa puisse espionner kirigakure. Ce n'était qu'un échange entre marchand et acheteur... Je m'en allai vers un nouveau lieu de ce village, reprenant les reines de ma caravane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizore Shirayuki
Juunin KiriJuunin Kiri
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 25/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
800/800  (800/800)
Points de Vie:
800/800  (800/800)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Mer 1 Sep 2010 - 14:04










    Me revoilà enfin, dans mon village natal, Kiri no kuni.

    Après cinq ans de calvaire, je refoulais enfin le sol du village qui m’a vu grandir et qui en même temps m’avait abandonnée. Etais-je rancunière du fait que le Youdaime de l’époque n’est tenté aucune chose pour me libéré moi et les autres jeunes filles de nos bourreaux ? Pas tellement. Dire que cela n’avait aucun impacte émotionnel en moi serait un cruel mensonge envers moi-même, pourtant j’avais décidé de retourner dans mon village tout en sachant que les choses avaient bien changé en cinq ans. Actuellement il y avait une nouvelle Kage, la Godaime. Et oui « la » c’était une femme ce qui était une première pour Kiri et surtout pour un village qui fut dans mes souvenirs quelque peu sexiste.

    Mes bottes touchèrent enfin le sol de Kiri no kuni. Et oui mes bottes car lors de l’attaque des ninjas de Konoha à l’encontre de la maison close , ils ne nous avaient laissé guère le temps de choisir une tenue « normale » .De se fait , j’avais du traverser la moitié du pays de l’eau avec une tenue très particulière , tout cela car au moment de l’attaque j’avais moi-même un client qui avait choisit comme tenue celle d’une cowboy assez moulante qui ne laissait pas grand-chose à l’imagination surtout avec moi haut fendant mes deux poitrines permettant de voir la moitié de chacune. Enfin c’est une tenue qui n’était pas très conseillé pour un long périple comme fut le mien pour arriver jusqu’ici et pourtant j’y étais arrivé. Relevant quelque peu mon chapeau qui ornait ma tête blonde, j’essayais de transpercer l’épaisse brume qui entourait Kiri de mes yeux couleur rubis. Mes mains effleurèrent la brume, cette sensation m’avait presque manqué, la sensation qu’un léger frisson glacée traversait de par et d’autre ton corps.

    Après quelque temps de marche je me retrouvais au cœur de Kiri no kuni, je n’avais pas eu de grand problème pour passer ayant eu une autorisation de la Mizukage pour pénétrer je n’avais aucun problème à ce niveau là. Kiri n’avait guère changé, à pars peut-être que les rues n’étaient plus jonché de mort. On pouvait sentir que le village se sentait plus en sécurité et que l’époque de la brume sanglante était loin derrière eux. Je marchais doucement entre les ruelles sombres de Kiri no kuni, c’était une zone de Kiri très peu fréquenté. Elle était fréquentée uniquement par les nombreux voleurs et assassins du pays de l’eau qui trouvaient ici une sorte de refuge, il y avait aussi des chasseurs de prime qui cherchaient des indices dans le bar le plus malfamé du village. En traversant une des ruelles, je pus rapidement reconnaitre l’endroit où j’avais vécus pendant des années, des souvenirs très loin d’être heureuse me traversèrent la tête et d’un déplacement latéral de celle-ci je tentais je chasser mes « démons ». Je me retrouvais devant le célèbre bar dont je décidais de traverser l’enceinte. Arrivée à l’intérieur une « aura » glacé dirait-on, émana de mon corps, c’était la manifestation de mon précieux chakra hyouton que je ne peux utiliser en ce moment à cause du sceau présent à la base de ma nuque. Assise au comptoir je fus rapidement interpeller par le barman.

    « Alors ma p’tite dame, se sera quoi pour vous ? »

    L’homme était un balafré qui devait au moins pesée cent cinquante kilos de pur muscles, c’était au moins le minimum pour pouvoir s’occuper d’un bar malfamé comme celui-ci. Je présentais à l’homme ma petite gourde où je conservais au frais la précieuse boisson qui me délectait de plaisir. Le sake.

    « Remplissez ceci de saké et apporter une bouteille avec un verre »

    Ah un instant ma commandante fut amené et je commençais à boire petit à petit ma bouteille tout en observant la salle discrètement. J’étais habitué à l’alcool, je fus même « initié » très jeune à ce doux liquide, pourtant alors que je me délectais de ce précieux nectar alcoolisé deux hommes pénétrèrent dans l’enceinte du bar. Tout le monde le regarda entrer mais tous détournèrent le regard en voyant que c’était juste des marchands de sake, le premier discuta paisiblement au barman lui exposant son prix puis s’éclipsa dans les toilettes. Le deuxième semblait beaucoup plus « excité » si je devrais dire et imposa un prix au barman qui commençait à accepter. Mais pourtant je venais de remarquer que le premier homme n’était pas revenu des toilettes et cela faisait quand même un petit bout de temps. J’étais peut-être la seule dans la salle à avoir remarqué cela mais j’observais tranquillement tout en remuant mon verre, puis d’un coup je me relevais de mon siège et déposa ce que je devais à l’homme et repartis avec ma petite gourde métallique remplit de sake. En sortant et en cherchant quelque peu j’entre vu quelque peu l’homme, en le voyant un souvenir semblait envahir mon esprit mais je ne m’en souvenais plus où j’avais vu ses cheveux en piques et aussi ce nombre. Ce nombre 69 tatoué sur sa joue, un nombre très particulier symbolisant également une position sexuel, peut-être étais-je l’une des seules personnes ayant remarqué cela ? Je m’approchais furtivement de l’homme qui portait une sorte de cape noire assez commune.

    « Qui êtes vous ? »

    J’étais derrière lui et celui-ci devait se retourner pour me répondre, si on continuait la direction qu’il prenait on allait tout droit à la tour de la Mizukage.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sano
Juunin IwaJuunin Iwa
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/05/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
800/860  (800/860)
Points de Vie:
800/800  (800/800)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Jeu 2 Sep 2010 - 9:28



Une voix résonna derrière Sora, alors qu'il était au milieu de la foule, au milieu de plein de gens qui discutent, il savait que là dedans, une voix, une parole lui avait été destiné. C'était comme si tout se figeait autour de lui, comme si le temps venait lui même de s'arrêter. Une sensation bien étrange qu'il avait jusqu'à présent jamais ressenti. Il avala sa salive difficilement, était-il repéré par l'ennemi? Il soupira alors, se retournant vers la voix qu'il venait d'entendre. Il posa ses yeux sur une femme, un blonde, mais avant de la voir vraiment, il eut comme un flash dans la tête. Il posait son regard sur une gamine, une enfant blonde en pleure qui braillait de peur, traumatisé par ce qu'elle vivait, par ce qu'elle subissait. L'image de la gamine s'effaçait doucement, laissant place à une belle jeune femme habillée de façon extraverti, en cow-girl. Il l'a détailla du regard, se demandant qui elle pouvait être, ce qu'elle lui voulait. Une sensation étrange le parcourait, pas celle d'un pervers devant une femme peu habillée avec ses atouts mis en valeur et presque visible entièrement. Mais une sensation de nostalgie. Son regard croisa celui de la blonde, il cherchait en elle pour voir s'il avait une réponse qui le déchirait depuis un moment: "Sait-tu qui je suis? Car je l'ignore moi même..." Il resta là, à la fixer sans dire un mot, sans bouger, cherchant dans sa tête qui était la gamine qui pleurait, si il était possible que ce soit cette femme en face de lui. Il cherchait aussi une excuse à dire pour ne pas qu'on sache qui il était, du moins ce qu'il était venu faire ici à Kiri.


    "Un simple marchand...
    Pourquoi je vous rappel quelqu'un?"



Sa voix était étonnement calme mais un peu tremblante. Il n'avait pas peur d'être découvert, il était juste tremblant devant ce qui semblait être une pièce de son passé oublié. Et si elle lui permettait de retrouver son identité? Il avança vers elle d'un pas, comme pour montrer qu'il ne comptait pas fuir, il ne comptait pas attaquer non plus; sa couverture de simple marchand serait au même moment grillée s'il faisait ça et il risquait de perdre une source d'information sur son passé. Le vent porta le parfum de la belle blonde jusqu'au nez de Sora, un délicat parfum pensa-t-il, mais cela ne lui rappelait rien... Il fit un sourire un peu crispé. Cela l'énervait un peu de ne pas avoir accès à ses souvenirs, de ne pas pouvoir se rappeler de choses importantes comme anodines. Plus il tentait de se souvenir et moins il avait de chance de se rappeler, la mémoire d'un amnésique reviens avec le temps et pas en forçant bêtement à se souvenir, là on ne fait que réinventé le passé... Il soupira alors, déçu de n'avoir aucun autre souvenir, fermant les yeux pour prendre une longue inspiration. Enfin si c'était si facile, ça ne serait pas drôle. Alors que le shinobi ouvrit les yeux, il crut avoir totalement changé d'endroit, se voyant en pleine montagne, en face de lui, une gamine d'une dizaine d'année, elle aussi blonde mais différente de celle qui pleurait. Celle qu'il voyait à présent s'entrainait avec lui, il lui enseignait l'art shinobi. Qui était-ce? Le décor se troubla comme la surface de l'eau quand on y jette un caillou, seul la gamine restait plus ou moins visible avant que celle qui pleurait vienne se superposer dessus. L'image des deux filles en tête pour une raison inconnu, il pouvait cependant observer les similitudes et les différences des deux petites; des cheveux de la même couleur, des yeux identiques, un nez différent, des traits du visage eux aussi différents. L'une des gamine prononça son nom avec gentillesse. Cela le fit frémir et le ramena à la réalité, au milieu de cette foule, cette place noir de monde. Il lança un regard interrogateur à la blonde en face de lui.


    "Et toi... Qui es tu??"


A peine avait-il prononcé ses mots qu'il eut comme un vertige. Il grimaça, secoua la tête comme pour faire fuir un mauvais rêve. Sa l'énervait, avoir des souvenirs qui revenaient par morceaux sans qu'il puisse y mettre une suite logique, sans qu'il puisse en comprendre le sens. Il voyait la place de Kiri mais voyait d'autres images défiler en même temps devant ses yeux. Il se voyait sortir d'un bar dans un petit village perdu, il titubait car il avait trop bu, mais pourquoi? Etait-ce un alcoolique avant de perdre la mémoire? Non, il se sentait plein de remord, il s'en voulait... Il comprenait alors un peu ce qu'il ressentait à cette époque...

Flash Back

Sortant du bar, Sora s'accrocha au mur pour ne pas tomber tellement il était ivre. Il fit un sourire à ceux qu'ils laissaient dans la taverne. Un semblant de sourire car en réalité, il avait envie de hurler. Il revenait d'une bataille, encore une guerre, une de plus à laquelle il avait été, cherchant un sens à sa vie, cherchant celui qui un jour le soulagerait de sa tristesse éternelle, sa solitude, sa vie d'immortel. Mais cette bataille avait tourné au cauchemar, le champs de bataille s'était changée en boucherie et Sora avait trouvé ça atroce alors qu'il avait vue tant de personnes mourir, il en était cette fois écœuré. Afin de se changer les idées, il se dirigea vers le bordel le plus proche. Marchand difficilement tellement il avait bu. On lui proposa une fille, le genre à plaire à tous les clients, la belle métisse aux grands yeux noisettes mais non, il n'en voulait pas ensuite il hésita incapable de se décider. Mais ce fut les cris d'une enfant qui le fit choisir; tournant la tête pour voir qui hurlait comme ça, il vue alors une gamine qui pleurait dans son coin, une image passa dans son esprit, l'image d'une fille qui lui ressemblait beaucoup. Le visage de Sora devenait alors sombre, triste, il la trouvait jeune, trop jeune pour ce travail et apparemment encore traumatisé par ce qu'elle avait ou devrait subir. Sora l'a choisit à la plus grande surprise du patron, mais bon comme on dit: le client est roi....

Tout devins flou, ce qu'il s'était passé ensuite? Aucune idée. Sora ouvrit les yeux, il dormait sur un canapé alors que la gamine séchait ses larmes, couchée sur le lit et toujours habillée. Apparemment le shinobi avait parlé durant plusieurs minutes, racontant des histoires à l'enfant. Il se releva alors du canapé, balançant les ryos sur le lit. Elle les avait mérité pour l'avoir écouté, de plus elle aurait eut droit à une heure sans qu'un homme l'a touche et abuse d'elle...

Fin Flash Back

Sora secoua la tête, il avait mal au crâne, pensant qu'elle allait exploser tellement il souffrait. Il fixa alors la femme en face de lui. Alors c'était la petite du bordel? Où la prenait-il pour quelqu'un d'autre? Apparemment, elle l'avait déjà vue, ou alors elle l'avait simplement prit pour ce qu'il était et voulait l'arrêter. L'instant d'après, il avait le sentiment qu'il avait vue plus d'une fois cette gamine,qu'il était retourné la voir plusieurs fois à intervalles irrégulières, et que, à chaque fois il lui racontait la suite de l'histoire... Mais qu'elle était cette histoire? Comme toutes les histoires en faite, celle d'un homme et d'une femme, mais celle-ci n'avait pas de fin heureuse. L'histoire de sa vie... Il en était pas sure mais en même temps il voulait y croire dure comme fer, cette femme était peut-être son seule espoir de se souvenir de son passé, de savoir qui il était vraiment car attendre sur le vieux Kage de Iwa prendrait trop de temps et le vieux était pas prêt de dire quoi que ce soit, Sora était trop malléable du moment que le vieux avait une "carotte" à lui proposer, quelque chose pour le rendre loyal. Il grimaça de nouveau, décidant alors de griller sa couverture, il se foutait des répercussions entre son pays et celui-ci. Si cette jeune femme savait des choses sur lui, si elle ne savait ne serait-ce que un dixième de son passé, il était prêt à tout pour qu'elle lui raconte, prêt à tout pour savoir sa vie.


    "On se connait non? J'en suis persuadé..."


Et vous? Seriez vous prêt à tout pour savoir qui vous êtes?
Alors que vous avez tout perdu,
que vous pensiez ne jamais pouvoir récupérer ce qui vous avait été volé.
Que feriez vous si vous aviez ne serait-ce qu'une once d'espoir de tout retrouver?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizore Shirayuki
Juunin KiriJuunin Kiri
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 25/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
800/800  (800/800)
Points de Vie:
800/800  (800/800)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Ven 10 Sep 2010 - 14:55











    A mes paroles l’homme se figea un peu comme s’il venait d’être découvert, il ne se tourna pas directement vers l’origine de la voix qui venait de l’appelé, vers ma voix. De dos je pourrais dire qu’une seule chose, qu’il était à croquer. Je pourrais passer pour une perverse en disant cela mais cela n’était que pur vérité ! Il était juste un peu trop maigre et ses bras semblaient un peu faiblardes et un tout petit peu musclé. Il dégageait également une chose étrange, une sorte de sensation qui n’était pas commune, on sentait un sentiment de puissance qui se dégageait de lui malgré ce que l’on pourrait croire juste en le regardant. L’homme finit par se retrouver complètement ce qui me permit de le voir enfin de face, ses cheveux étaient tous en pique comme un hérisson on pourrait dire. Le chiffre « 69 » que j’avais vu était bien là, c’était curieux d’avoir ce chiffre sur le visage ainsi écrit. Ce chiffre devait surement symboliser une date importante pour lui, l’homme me regardait fixement mais pourtant malgré ce qu’on le pourrait croire son regard n’était pas à cause de ma tenue, il n’avait pas les yeux de pervers que j’avais si longtemps vu. Ses yeux bleus semblaient chercher en moi quelque chose, voilà un regard qui était nouveau pour moi. Il se résigna évidemment à répondre à ma question, il était donc marchand mais au lieu de dire juste qu’il était marchand il continua sa phrase en me demandant si je lui rappelais quelqu’un. J’espérais pour lui qu’il ne me rappelait personne car cela ne pourrait être qu’un client du bordel ou un des gardes. Tout doucement avec un calme olympien l’homme se rapprocha de moi, j’eus comme vous pouvez vous en doutez un réflexe digne de n’importe quelle konichi. Un de mes kunais était déjà à porter de main, je n’allais pas attaquer directement pour ne pas attirer l’attention sur moi dès mon premier jour à Kiri. Son regard me faisait presque peur et plus je le regardais plus des souvenirs semblaient traverser ma tête, se n’était pas des souvenirs à proprement parler, c’était justes des images d’une vie passée. L’homme soudain soupira puis ferma les yeux en ayant une immense respiration, il tentait semble t-il de se concentrer, il essayait visiblement de se rappeler de quelque chose surement sur moi. Essayait-il de se souvenir des nombreux sévices qu’il m’aurait fait endurer par le passé ? J’en étais plus certaine, son visage en l’analysant bien me rappelait celui d’un homme mais cela faisait quand même des années de cela. L’homme revint soudain de sa sorte de « transe » et demanda à mon tour qui j’étais, c’était un peu ironique comme situation.

    [color:f72b=mediumslateblue« Tu es juste un simple marchand ? J’en doute fortement et moi je suis Mizore une junin de ce village et à qui ais-je l’honneur ? »


    Je m’étais présenté à lui pour essayer de voir qu’elle serait sa réaction, si il semblait apeuré c’est que il a une chose à se reprocher à mon sujet et dans ce cas je le tuerais de mes mains. Soudain plusieurs souvenirs se succédèrent dans ma tête, j’avais déjà vu cet homme j’en étais sur.

    Flash Back

    Je me souvenais de cette nuit, cela se passait peut-être à un ou deux mois après mon entrer dans le bordel et cette nuit là l’un des gardes m’avait férocement arraché de ma cellule pour m’apporter à ce qui aurait du être mon premier « client ». Je m’en souviens encore des nombreuses implorations que je fis au garde, des larmes que j’avais versées et de bon nombre de chose que je préfère aujourd’hui oublier. Je fus jeté dans une chambre avec un homme dont je ne connaissais rien à par qu’il était ninja, j’étais habillé d’une tenue beaucoup trop provocante pour une jeune fille de mon âge, une robe noir moulante prenant toutes les jeunes formes que mon corps venait tout juste de crée. L’homme était ivre, il ne se souviendrait même pas d’aujourd’hui ce qui ne serait sans doute pas mon cas, l’homme marchait vers mois en titubant il arrivait à peine à tenir sur ses pieds. L’homme commença alors à me raconter sa vie et surtout d’une jeune fille blonde qui avait des yeux tout comme les miens. J’étais perplexe au vu de la situation, qui ne le serait pas ? L’homme continua puis après s’endormit près moi sur le lit, je m’attendais qu’il me touche, qu’il passe à « l’action » si je devrais dire mais non. L’homme s’endormit et partit en me payant, se sera la première fois et malheureusement la dernière que je passais une nuit aussi belle que celle-ci.

    Fin du Flash Back

    Etait-ce cet homme ? Cette nuit là je ne l’avais pas clairement regardé car trop apeuré pour cela ou peut-être c’était à cause du flot incessant de larme qui voilait ma vue ? Je ne croyais pas au coïncidence, le fait que je rencontre cet homme aujourd’hui et qu’au même moment des souvenirs longtemps enfuit resurgisse, cela ne pouvait-être que cet homme. Lui aussi semblait avoir eu une sorte de « remonté dans le temps » tout comme moi et au vue de ses paroles, il me confirma ma supposition.


    [color:f72b=mediumslateblue« Je pense que oui nous nous connaissons, nous nous sommes « rencontrés » lors d’une nuit il y a cinq ans, mais je pense que vous savez déjà ce qui se passa cette nuit là ? Tout comme moi un souvenir vient de vous apparaitre. »

    Après mes paroles, je buvais une gorgée de saké avec ma petite gourde. Je buvais la boisson avec grâce et élégance, je me délectais de ce liquide si précieux, je n’étais pas alcoolique pourtant mais j’appréciais grandement le saké.





[/font]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sano
Juunin IwaJuunin Iwa
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/05/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
800/860  (800/860)
Points de Vie:
800/800  (800/800)
Techniques:

MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   Dim 12 Sep 2010 - 4:59



Elle disait être une Juunin de Kiri, à en juger par son accoutrement il aurait été simple de ne pas la prendre au sérieux. Mais Sora voulait bien la croire, mais si c'était la gamine qu'il avait vue dans un bordel, comment serait-elle juunin maintenant? Ouais, enfin les choses changent et les gens évoluent avec le temps. Il était facile de comprendre qu'on l'avait arraché du bordel et qu'elle était revenu ici pour devenir ninja. Avec ce qu'elle avait vécu, avait-elle une dent contre les hommes? Ou uniquement contre ceux qui l'ont obligé à travailler? Elle eut elle aussi comme un vertige, une absence, repensait-elle à leur rencontre? Était-ce vraiment elle qu'il avait vue ou non? Mais qui était l'autre fille qui lui était apparu en la voyant elle pleurer? Trop de questions pour aucune réponse...

Elle raconta alors que oui, ils se connaissaient. Ils s'étaient vue une nuit il y a environ cinq ans... Sora soupira, une seul nuit et cinq ans en arrière, peu d'informations sur sa vie au final. A part ce qu'il venait de se souvenir, il ni avait rien d'autre à en dire, enfin il avait un sentiment qu'il l'avait vue plusieurs fois, qu'il lui avait parlé plus d'une fois. Mais peut-être mélangeait-il avec l'autre fille. Quelqu'un le bouscula alors, un passant trop pressé d'aller chez le marchand. Il y avait vraiment beaucoup de monde sur cette place. Il baissa les yeux, fixant le sol. Il était déçu et triste.


    "Une seule nuit donc...
    Et tu te souviens encore ce que j'avais raconté
    ?"



Peut-être qu'il trouverait différent indices grâce à elle, comme par où il pourrait aller continuer ses recherches. Il se disait aussi qu'il ne devrait pas trop s'attarder, il devait aussi trouver des informations sur ce pays pour faire un rapport au vieux Kage à Iwa. Mais une chose le tracassait; comment discuter avec elle, apprendre des choses sur lui, sur elle sans qu'elle devine d'où il viens et les raisons de sa venu. Il la regarda de nouveau, elle semblait réfléchir, pensait-elle à s'il y avait eu une autre rencontre entre eux ou se demandait-elle qui il était vraiment? Il avança lentement vers elle, son regard plongé dans ses yeux à elle, ses beaux yeux rouge (à en juger par ton avatar). Il lui fit un sourire, sa main vint toucher délicatement sa joue puis une de ses mèches de cheveux blond. On aurait pu comparer ses beaux cheveux à de l'or. Dire qu'elle fut traitée comme une catin, comme une esclave... Si jeune. Il retira sa main se pencha un peu pour mieux la fixer dans les yeux, son visage plus proche du sien. Son regard triste l'était un peu moins que quelque secondes auparavant. Il lui fit un large sourire, elle lui avait redonné espoir, l'espoir qu'il pourrait retrouver qui il était autrefois et que des gens le connaissaient. Son visage se rapprocha d'elle encore et encore. Ses lèvres étaient à coté de son oreille, il lui murmura alors.


    "On m'a envoyé ici pour obtenir des informations sur ce pays...
    Informations militaire. C'est juste par précaution vis à vis d'une alliance.
    Mais là, je préfèrerais que tu réfléchisses à cette nuit où on s'est vue...
    Si jamais tu trouve quelque chose qui pourrait m'aider, je te remercierais.
    "



Il se recula alors, sa main passa dans les cheveux de la belle blonde puis sur sa joue et enfin sous son menton. Il passa ses lèvres très très proche des siennes, sans les toucher, juste en les effleurant. Il recula alors rapidement, se laissant entrainer par la foule pour disparaitre au milieu des gens. Il était inutile pour l'instant de s'attarder ici... Il comptait récolter des informations pour son pays, faire son rapport au vieux et revenir ici pour la voir. Ainsi, il aurait tout son temps pour discuter avec elle et en apprendre plus sur elle. Elle était mignonne et elle lui plaisait un peu mais bon, il voulait déjà savoir si elle voudrait et pourrait l'aider, sinon, il était inutile de rester là, elle aurait fini par l'arrêter et il aurait du avouer les raisons de sa venu à Kiri...

Adossé dans une toute petite ruelle sombre, il poussa un long soupire en levant les yeux au ciel. Des gens passaient dans la rue, ils discutaient de tout et de rien. Dans l'ombre de la ruelle, il écoutait ce que les gens racontaient. Il entendait des dires sur les épéistes, des combattants aussi assoiffé que les anciens certain plus calme. Il y avait aussi une jolie fille dans les rangs des épéistes, un détail insignifiant mais qui avait de la valeur quand même. Puis des discussions plus apeurés: il semblerait que la Mizukage soit introuvable depuis plusieurs heures... Un enlèvement? Non surement pas, qui aurait osé tenter un coup pareil? Enfin... C'était assez suspect et étrange.

Il était temps de retourner retrouver Tendou sur le grand pont. Sora se tourna vers la foule, il aperçu brièvement cette fille, cette jolie blonde au corps ravageur. Mizore, un prénom dont il comptait bien se souvenir... Il lui avait laissé un parchemin vierge, quand il lui avait parlé à l'oreille, il avait doucement glissé dans sa poche le parchemin. Il ni avait dessus que son prénom: "Sora". Si elle le trouvait dans plusieurs jours, il y avait peu de chance qu'elle fasse le rapprochement, si en plus il ne lui avait pas dit son nom cinq ans auparavant... Il l'a regardait donc, encore au milieu de la foule, elle le cherchait des yeux mais ne le vue pas. Il fit un sourire, un sourire remplit de tristesse. Se reculant alors, il disparut dans la ruelle pour ensuite courir vers l'extérieur du village.


    "A un de ses jours Mizore..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mission: espionnage dans la brume [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission: espionnage dans la brume [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le manoir dans la brume
» Des yeux dans la brume [Intim]
» Un ourson perdu dans la brume [Libre - Pv Kakeshuou Samui]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» [ROSA] Une mission secrète dans la démo
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Kousen :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit