AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JINARI SHINSHAI ~ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre. [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jinari Shinsai
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 05/09/2010


MessageSujet: JINARI SHINSHAI ~ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre. [UC]   Lun 6 Sep 2010 - 5:49






    震災
    地鳴り


    « La Terre n'appartient pas à l'homme,
    c'est l'homme qui appartient à la Terre. »

    NOM : Shinsai "la catastrophe sismique"
    PRÉNOM : Jinari "le tremblement de terre"
    ÂGE : 17 ans.
    TAILLE : 175 centimètres.
    POIDS : 58,9 Kilogrammes.
    VILLAGE : Iwagakure no Sato.


    NINDÔ : Un but dans la vie.
    Comme bon ninja fier de sa patrie, je me donnerai corps et âme à remettre le village caché de la roche sur la première place du podium inter-villages. Mais ce n'est pas tout. Je compte bien devenir la nouvelle image de la nouvelle génération d'Iwa. Me faire une belle renommée ! Je vois déjà les regards admiratifs des plus jeunes qui penseraient à "Jinari le guerrier" ou "Jinari le beau" et encore "Jinari l'invicible" sans oublier "Jinari le fossoyeur". Et puis pas que les jeunes. Je compte bien atteindre toutes les oreilles et particulièrement celles des jolies filles. Cependant, je vais devoir pour cela entrainer mon corps, préparer mon mental et exercer mon art ninja.

SPÉCIALITÉS ET AFFINITÉS

NINJUTSU : l'art du ninja.
Parce qu'il est dur de se prétendre ninja sans pratiquer le ninjutsu. Le fondement étant qu'en combinant le dynamisme corporelle avec l'activité spirituel. Nous arrivons à produire le chakra. C'est cette énergie qui est à la base de tout. Cette énergie peut sauver des vies tout comme elle peut donner la mort. La pratique du ninjutsu est de parvenir à contrôler son flux de chakra dans le but de d'effectuer des jutsus. La maitrise de son chakra permet de créer des miracles mais aussi des catastrophes.
KENJUTSU : l'art d'utiliser les armes.
Le ninja est déjà considéré comme une arme humaine. C'est seulement par soucis de perfectionnement, de corriger certains défaut biologique que l'ont se munit d'armement. Dans le monde shinobi, ces armes sont aussi variés et différents que leurs détenteurs : Du Katana à l'armure en passant par le sabre magique ou légendaire. Jinari crée le coup de théâtre en s'armant d'une pelle ! Mais détrompé vous, laissez de coté vos préjugés. la pelle de Jinari n'est pas là pour faire beau. Elle s'allie totalement dans sa pratique du ninjutsu.
Spoiler:
 

DOTON : l'art d'utiliser la Terre, le sol.
Surement l'art le plus courant sur les terres rocheuses d'Iwa. Cet élément offre une vaste panoplie d'attaque et de défense, et parfois même des deux en même temps. Nous pouvons qualifier Jinari comme étant un maitre dans l'art d'utiliser la terre. Cet affinité et sans conteste celui réunissant à la fois force et finesse. En effet, en plus d'être considéré comme étant particulièrement excessif dans sa pratique : ensevelissement sous la terre, écrasement par glissement de terrain, brutal torrent de boue Et caetera. Les spécialistes du Doton parviennent à exprimer leurs arts en manipulant la terre comme un gosse manipulerai de la pâte à modeler. Les Dotoniens se fixe comme seule limite l'imagination. Dans le cas de Jinari, on trouvera sa signature dans chaque abysse, séismes, blocs de pierre et autres de ses créations.


FORCES ET FAIBLESSES

POINTS FORTS : On tente de frôler la perfection..
Jinari est avant tout un être intelligent. Pas vraiment dans le sens où il foulerai le podium des plus gros QI, mais plutôt dans le fait qu'il soit astucieux. Ingénieux donc, il tire cette force de son esprit d'invention. De plus, il semble pourvut d'un sang froid à toute épreuve, même les pieds dans le grand merdier. Mais au lieu d'être ce type froid et calculateur. Cette capacité a maitriser ses émotions, il l'utilise adroitement avec de la provocation ouverte. Une béatitude en plein combat qui ferait gicler les yeux des orbites d'un adversaire tellement sa fureur est extrême. Autre chose également essentiel, certains se fie sur la carrure banal de Jinari pour déterminer sa force physique. S'attarder sur ce détail superficiel est une erreur monumentale. Il n'a rien à envier à la force brute de... d'une brute. Enfin, c'est surement là où Jinari tire toute sa force : Sa volonté. Une volonté sans faille. Il croit les valeurs et choses qu'il défends.
POINTS FAIBLES : ... Mais rien n'est parfait !
Cela fait toujours mal aux doights d'écrire les propres faiblesses de son personnage. Surtout en imaginant que des ennemis potentiels liront ses lignes évidemment à notre encontre. Mais puisque c'est ainsi, je vais énumérer ainsi de suite ses faiblesses : Il ne respire pas sous l'eau, son champ visuel est de 180°, il cligne des yeux... Oké oké je m'arrête de suite. Même si j'ai envie de vous dire qu'il suffirait de le combattre pour deviner ses points faibles. Nous pouvons constater que Jinari n'est pas le genre de shinobi à être polyvalent, c'est un spécialiste. En outre, Jinari aurait du mal à combattre son ennemi élémentaire, un utilisateur de l'élément foudre... Puis autre chose... Il bave sur les femmes à grosses poitrines. Comprenez par là qu'il aurait bien du mal à rester lui-même dans un affrontement avec ce genre de kunoichi.



HISTOIRE

Ça, c'est mon kunai. Il y en a beaucoup descomme ça, mais lui c'est le mien. Mon kunai, c'est mon vrai copain, lui c'est ma vie. Il faut que je maîtrise mon kunai comme il faut que je maîtrise ma vie. Car sans moi, mon kunai ne sert plus à rien et sans mon kunai je ne sers plus a rien. Je lance pour mettre dans le mille. J'ai plus de précision que mon ennemi qui essaye de m'abattre c'est moi qui doit l'abattre avant qu'il ne m'abatte, et je le ferai. Je promet de gardé cette foi. Mon kunai et moi sommes les défenseurs de la patrie. Nous sommes maîtres de nos ennemis. Nous sommes les sauveurs de ma vie.
Chant ninja, académie d'Iwa.

Jinari de la famille Shinsai. Il à était mit au monde d'une manière classique. Un homme, une femme, et popililou la magie opère. L'homme travaillé dans les mines du pays de la Terre, bien bâti et légèrement macho sur les bords. La femme était l'une des rares kunoichi dans les effectifs du village caché d'Iwa, ayant survécut à la dernière grande guerre shinobi, une femme dans un monde d'homme. L'homme se nommé Tankou, la femme se nommé Rubii. Ils se rencontrèrent lorsque cette dernière fut envoyé en mission de protection. En effet, la mine où travaillé à l'époque son père était riche en minéraux précieux. Appâtant les larrons en tout genre. Sous la menace, Tankou fit une demande auprès du village shinobi de son pays. Tankou fut envoyé. La kunoichi défendais habillement la mine tandis que Tankou faisant son boulot de mineur. Au départ, le courant ne passé pas du tout entre-eux. Et pourtant, jours après jours. Ils apprirent à se connaitre, et à s'aimer. De cet amour, naquit Jinari. Petit garçon comme tout les autres étant bien aimé de ses parents. Une belle famille heureuse.

Malgré que les parents étaient inonder de travaille de part leurs statut et position qu'ils avaient dans leurs jobs respectifs. Ils essayaient cependant de lui consacrer du temps chaque jour et pendant leurs jours de repos, ils étaient sans aucun doute les parents les plus attentionnée du monde. Le petit Jinari ne manquait vraiment de rien finalement. Même lorsqu'il eut atteint l'âge de raison, la vie le gâtée. Ils ne faisaient pas partie de ses enfants solitaires, ou méprisé. Non, c'était plutôt le garçon entouré d'amis qui souriait pratiquement tout les jours. Il n'y avait pas à dire, depuis sa naissance tout été parfait... Jusqu'à... Oui parce que vous vous en doutez surement la vie n'est pas indéfiniment rose. Jinari ne se souviendra pas de sa jeunesse comme étant celle d'un bisounours. Un événement tragique vint chambouler quelque peu sa jeune vie. Ce jours-là, un shinobi de rang supérieur été venu le chercher en plein entrainement académique de lancé de kunai.

Nul doute, c'était très important. Jinari ne se douté même pas un instant de la chose. Il imaginait même des scénarios grotesques mettant son ego sur-dimensionné en valeur. Pourtant il était très loin de la triste vérité. On fini par le conduire à l'hôpital. Ce fut en ce lieu que sa mère rendit son dernier souffle. Effectivement, lors d'une de ses missions. Elle dû faire ce que le ninja sait faire de mieux... Se battre. Un combat contre un adversaire était apparemment un spécialiste dans la fabrication et l'usage de poison, puisque ce dernier par manque d'abattre Rubii, l'empoissonna intensivement. Le fait est que les ninjas-médecins malgré leurs compétences ne parvenaient pas à trouver l'antidote. Pour ses derniers instants, la mère voulut adresser ses derniers mots à son fils. C'est a ce moment que Jinari connut la peine de perdre un être. Il n'avait vu son père dans un tel état, son père sangloter aussi viril et modèle de force qu'il était.

Contrairement a ce qu'on pourrait s'imaginer. A la suite de cela, Jinari ne devint pas un garçon sombre, froid ou taciturne. Non, il fit tout simplement son deuil et alla de l'avant comme l'avait exigée sa mère sur son lit de mort. Il redevint peu à peu ce garçon qui aux yeux des autres respiré la joie. A cette époque, le village d'Iwa était profondément en crise. En cause, la guerre avait laissée des plaies longues à cicatriser. La formation à l'académie était devenue une priorité majeure. Puisque ce sont les jeunes d'aujourd'hui qui deviendrons les ninjas de demain. De son propre chef et non seulement poussé par son père, Jinari avait pour ambition de devenir un grand ninja. Il ne cessé de le répéter où il allait. Particulièrement dans le bar que côtoyé son père et autres de ses amis mineurs. De manière amical, Les grandes personnes se foutait régulièrement de sa gueule, mais il étaient tout de même portés par l'ambition du jeune. Et c'est ainsi que lors de sa promotion au rang de Genin, il lui offrit un casque de sécurité qu'il garde encore de nos jours.

Les temps s'écoula... D'ailleurs a force des les côtoyer les mineurs ont finit par déteindre sur lui. En quelque sorte, ils sont à l'origine de la perversion sexuelle qu'à sût développer Jinari envers les femmes bien doté dirait t'il. Mais attention à ne pas s'imaginer des trucs sur son compte. Il n'est pas du genre à squatter les bains chauds pour ravir ses yeux. Non, lui c'est plus le type qui croise dans une rue une jolie demoiselle et qui ne peut s'empêcher de la relooker tout en bavant sans se rendre compte de son ridicule. Mais bon, arrêtons de mettre en évidence la mauvaise influence de ceux qui travaille à la mine. En effet, il s'inspira d'eux afin de mettre au point ce qui deviendra son arme de prédilection...

EN COURS
EN COURS
EN COURS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

JINARI SHINSHAI ~ Un tout petit caillou peut briser une grande jarre. [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» T'es mignon, mais t'es un tout petit breton
» Fioles et autres ustentiles...
» bertrix land le tout petit reportage
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Chasse de Coeur de Lynx tout le monde peut venir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Kousen :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit