Partagez | 
 

 Haruna { 99.7 % finie }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruna Kuroshi
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2010


MessageSujet: Haruna { 99.7 % finie }   Sam 4 Sep 2010 - 2:45

[list]
Nom: Kuroshi
Prénom: Haruna
Age: 17 ans
Taille: 1m65
Poids: 50
Nindô: Devenir quelqu'un
Village: Kiri
Histoire:



«Comme bien des enfants dans ce village, je n'ai pas eu la chance de connaître mes parents.
Et pour tout vous dire, ce n'est plus très nouveau maintenant, alors personne ne se plaint.
Je ne les ai pas connu dans le sens où je ne les comprenais pas. Sinon, mes parents ont toujours été là. Jusqu'à ce qu'ils décèdent... Si on peut appeller ça un décès...


___

"Il était une fois". Commencer son histoire de cette façon ne serait pas très correct, car cette histoire n'a rien d'un conte de fées. Le contenu du script est plus ou moins ordinaire. Ordinaire dans le sens où la mort n'impressione plus qui que ce soit. Elle arrive un lendemain où on avais prévu d'aller s'entrainer ou peut être sortir avec la plus belle femme qu'on ai pu voir, celle qu'on a prévu d'épouser. Oui, la mort ne surprend plus personne, car d'une certaine façon, c'est ce qu'il y'a de plus proche dans cette vie... L'histoire d'Haruna nait d'une rencontre maladroite. Celle de Hyouri et Toshiro. Hyouri était cette femme rousse, petite et pâle avec de grands yeux gris qui lui dévoraient tout le visage. Il était impossible de ne pas sourire quand on la voyait, car c'était contagieux, elle transportait de la bonne humeur partout. Enfin, quand il ne pleuvait pas... Et quand à Toshiro, il était grand aux yeux bleu électrique, son visage -sans vraiment le vouloir- faisait ressortir quelque chose de froid, alors qu'au fond il ne l'était pas du tout. Et quant à ses cheveux ils étaient noirs. Un noir plus ou moins captivant. Ces deux individus se croisaient souvent. Enfaite ils auraient étés surpris du nombre de fois où leurs chemin se sont croisés au fil des années. Ils auraient pu se recontrer sur le chemin de l'académie, au coin d'une rue, lorsque Hyouri s'est installée à Kiri, où lorsqu'elle a enménager à deux portes de l'appartement du grand brun quand sa dernière maison a brûler par accident. En dépit de toutes ces occasions, ils ne s'étaient jamais rencontrés. Jusqu'à ce qu'un jour de pluie, ils aient tout les deux l'idiote envie de sortir marcher un peu. A l'origine, Hyouri était sortie prendre l'air quand le temps était encore agréable. Elle n'avait pas l'occasion de sortir souvent puisqu'elle travaillait dans un hôpital, probablement le seul, et qu'elle occupait une place plus ou moins importante. Mais avant même qu'elle arrive chez elle, la jeune femme était trempée jusqu'aux os. Qu'est-ce qu'elle pouvait détester ça, la pluie. C'était comme si ces gouttes d'eau la noyait de mauvaise humeur. Ou plutôt absorbait sa bonne humeur, à vous de voir. Ce jour là, la jeune rousse avait eût pas mal de soucis en plus de ça, si vous saviez à quel point elle était remontée. Assez pour avoir donner un petit coup de pied dans une flaque d'eau en jurant. Lorsqu'elle lève les yeux un peu plus haut, et là elle le voit enfin. Réalisant à quel point sa maladresse la conduit à des situations bien embarassantes, Hyouri voudrait s'excuser. Or, elle ne peut pas, ses lèvres doivent être recouvertes de colle fortes. La seule chose à laquelle elle pense à ce moment là, c'est s'enfuir en hurlant. Mais elle ne le fait pas, ses yeux contemple l'imense tâche sur la chemise blanche de Toshiro -je dois vous avouez qu'enfaite, ce n'était pas un si petit coup que la rousse a donner- et il finit par lui tendre son parapluie. Lorsque sa voix lui revient, une série d'excuses comblent l'absence de conversation et ils sont toujours entraint de marcher sous la pluie.

Hyouri - Désolé, désolé, désolé, désolé, déso-

Toshiro - Hyouri, s'il-te plait, ma tête va explosée si tu conti-

Hyouri - Désolé !

Qui aurait crût que de telles personne se rencontreraient un jour ? Hyouri et Toshiro, autrement dit le feu et l'eau, la maladroite et l'agile.. -Si on peut dire ça ainsi-. Mais ils se sont bel et bien rencontrer. Une rencontre plus comique que romantique, soit dit en passant, qui quelques années plus tard a donner "Haruna". Une fille aussi petite et pâle que sa mère, aux longs cheveux sombres et captivants de son père. Quant à ses yeux, on ne sait pas. Il y'avait des deux. Mais ce qu'on sait, c'est que cette jeune fille a hérité de la maladresse de sa mère. Et peut être même de sa mauvaise humeur, le comble ! ... Ils ont eu une vie paisible pendant longtemps, jusqu'à ce qu'un soir Misa, une de ses patientes vienne rendre visite à la famille Kuroshi avec son enfant qui ne devait avoir que dix-huit mois. Et justement, elle ne voulait plus de cet enfant, c'est pour cette raison qu'elle était venue. Pour maquiller la mort de son fils, faire croire à tout le monde qu'il serait mort dans son sommeil alors qu'en fait, Hyouri l'aurait fait prendre une dose de médicament trop importante. Mais contrairement à ses attentes, Hyouri n'a pas accepté et c'est à ce moment là qu'il y'a eu de l'agitation. Misa est morte, par accident. Lorsque Toshiro est rentré, Hyouri était assise près de la fenêtre en pleurant. Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour savoir pourquoi car en tournant légèrement la tête du côté gauche, il y'avait Misa gissant dans son propre sang et un bébé de dix-huit mois à peine ,entraint de pleurer.

Hyouri - Toshiro... Regardes quelle mère je fais, elle, je, enfin.. Je n'ai pas voulu de ça ! Je suis tellement désolé ...

Quelques jours plus tard après cet evenement, Hyouri s'est suicidée, ne supportant pas le fait de se réveiller chaques jour en se disant "j'ai tuer quelqu'un", alors qu'elle travaillait pour faire vivre ceux qui frôlent la mort. Ne supportant pas non plus le fait de se dire que sa fille d'à peine cinq ans ne la regarderait plus de la même façon. Mais dans le fond, cette femme est restée dans la mémoire des gens comme une mère remarquable. Même après cet acte. Et quant à Toshiro, il s'est forcé à vivre même après l'avoir perdue. Cette rousse maladroite et souriante était la principale raison pour laquelle il se réveillait chaque jour, parce qu'avant il n'en avait aucune. Maintenant c'est Haruna, cette principale raison, alors il s'est forcé à vivre. Mais au fil des années, l'absence de Hyouri le rongeait un peu plus de l'intérieur. Il commençait à trainer par-ci par là dans quelques bar en se disant qu'il n'y serait qu'un moment et au final il y restait jusqu'à la fermeture. Et pendant ce temps, Haruna l'attendait. Elle l'a tellement attendu que finalement, au bout d'un moment elle a finit par lâcher prise et occuper son temps à quelque chose qui pourait la calmée. Parce qu'elle lui en voulait de ne jamais être là, si vous saviez à quel point...Un soir elle est tombée devant une boutique de katanas, il n'y avait que les personnes très âgée qui osaient y mettre les pieds. Autant parce qu'une gosse de huit ans n'avait rien à faire dans un endroit pareil qu'autre chose. Cette boutique était particulière, ils vendaient les katanas aux gens s'ils arrivaient à battre quelqu'un qui avait acheter une arme ici, n'importe laquelle. Tout le monde passait par là. Ce soit là quand elle est rentrée dans la boutique, de nombreuses personnes se sont moquée d'Haruna. C'était la seule fille qui avait osée mettre les pieds ici depuis un bon bout de temps. Mais elle restait positive, l'objectif était d'arriver à battre un client n'est-ce pas ?
Un homme vieilli par le temps était assis derrière le comptoir, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, elle pose ses mains sur le lino sans impeccable et lui dit ;

Haruna - Vieil homme, j'ai besoin d'un katana.

Il lui fit signe de choisir, n'importe quelle arme et de choisir un adversaire. Haruna a suivi ses paroles en regardant les armes qui se trouvaient au fond de la boutiques, elles se ressemblaient presque toutes. Eloigné de toutes les armes, il y'avait une massue qui semblait être fait de fer. Elle était plus grande et plus grosse que les massues ordinaires... Regardant un moment l'arme qui n'en était pas vraiment une, elle finit par la prendre sans difficultés. Enfin quelque chose qui sortait de l'ordinaire ! Le vieil homme derrière le comptoir le regardait ahurit et fini par lui dire

Vieil homme - Choisis un adversaire.

Des personnes bornée comme cette petite, il n'en a pas vu souvent, c'est son regard qui le disait. Mais visiblement il a su se contenir en voyant qu'elle n'essayait pas de se défiler alors que de nombreuses personnes l'ont fait. De nombreuses personnes pour la plupart plus vieilles qu'elle. Le regard de la jeune fille balayait la pièce, ils étaient tous grands, affreusement musclés et .. Grand. Elle finit par pointé du doigt un enfant de quelques années de plus que lui probablement.La différence de taille était... Comique. A droite il y'avait une fille de trois centimètres les bras levés, et à gauche un garçon qui avait plusieurs têtes de plus qu'elle. Il se tourna vers son père pour lui dire ;

Raito - Père... Mais... Mais c'est une fille !

Haruna - Est-ce qu'il te faut une raison particulière pour te battre avec une fille ?

Raito - Naturellement.

Elle lui sourit et sortit de la boutique pendant cinq minutes pour aller vers le bar juste en face.
Commandant un thé bien chaud avant d'en ressortir, il n'a pas fallu beaucoup de temps à Haru' pour revenir à l'intérieur de la boutique pour katana et lui balançer à la figure.

Haruna - Tu en as une maintenant.

Il n'a pas fallu au jeune garçon plus de 10 minutes pour sortir de la boutique et la rejoindre dans une zone où il y'avait moins de monde autour. Bien entendu il y'avait toujours des specateurs, des spectateurs silencieux. Haruna donna le premier coup, qui comme elle s'y attendait n'êut aucun effet sur son adversaire. Les suivants parcontre ont étés plus violents et plus rapides donc moins faciles à contrés pour Raito. De son côté, son épée frôlait toujours de très peu la p'tite môme. Cette sorte de cycle s'est brisé quand la concernée a décidé d'utiliser sa batte de fer pour faire du saut à la perche... En tout cas ça se rapproche. Ce seul et unique coup a été porté au niveau de la tête du shinobi, après ça, il ne s'est plus relevé. Inconsciant. De cette façon elle a réussi à obtenir l'arme qu'elle voulait, plus précisément cette massue de fer qui est fait de plusieurs matières toutes aussi solides les unes que les autres. Quelques années plus tard, elle a décidé d'en faire quelque chose de plus ... Effrayant ? Et la seule idée qui lui est venue à l'esprit c'est d'en faire un katana à partir de ces matières et le mettre à l'intérieur de la massue... Une idée assez étrange je dois l'avouer, une arme à l'intérieur d'une autre. Pourtant, cela lui a servit pratiquement toute sa vie. Notament lorsque son père a perdu le contrôle de lui même, noyé dans l'alcool et a tenté d'abuser d'elle. Elle n'a pas vraiment eu le choix et l'a tué. Personne n'en saura plus que ça au sujet de cette histoire. Certaines personnes la méprisent,d'autres restent indifférent là-dessus et puis la plus petite partie l'aprécient. Parce que quelque part, il y'a toujours quelqu'un capable de vous aimer pour ce que vous êtes.


Sept années plus tard ...}

Comme bien des enfants dans ce village, je fais parti de ceux qui n'ont pas échappés à cette chose qu'on appelles la perte. Mais d'une certaine façon cette perte donne suffisament de force pour tenir debout et affronter ,voir supporter ce petit passage sur cette terre qui déborde de mensonge et de violence. La perte est quelque chose de particuliers... Certains arrivent à vivre avec et d'autres se mentent pour arrivé à vivre avec. Dans tout les cas au final, c'est la seule chose qui reste après les ravages ...»

Spécialités et Affinités:
[Genin:1-1/Chuunin:1-2/Juunin:2-2/Membre Organisations&Anbu:2-2/Sanin-Epéiste-Kage:3/3] Sauf perso' du manga

Points forts et faible de votre personnage
Votre façon de combattre, etc ...

Techniques:
[Genin:3/Chuunin:5/Juunin:10/Anbu,Oi-nin,Racine Anbu,Membre Taka: 12/Membres Akatsuki/Grades spéciaux (Sanin-Epéiste-Sous Chef Aka'):15/Kages ou Chef Orga':18,]

-
-
-
...

Test Rp:(Sujet donnés par les admin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Haruna { 99.7 % finie }   Sam 4 Sep 2010 - 3:39

C'est bien finit ? XD Quel idée d'me faire phasé avec ton 99.7%. e_e

Quand t'auras finit :

Je vais faire une critique :
C'pas vraiment une histoire mais un Rp. J'dis pas que tu dois modifier mais c'pour les prochaines histoires si il y en aura d'autre. y a quelques fautes d'orthographe.

Ensuite Kiri est fermé pour le moment je te demande donc de choisir un autre village et pour la massue chelouté je dirais non. Maintenant si tu y tiens toujours demandes au trois autre admins.

Test Rp :


Je sais pas trop quoi te donné comme test Rp puisque tu détails toute l'histoire.
Ca sera peu être un test Rp de merde mais raconte moi ce qui c'est passer pendant ces 7 ans.
Revenir en haut Aller en bas
 

Haruna { 99.7 % finie }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haruna Tategami - Liste de sorts d'Haruna Tategami
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Kousen :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit