Partagez | 
 

 Une vie, un destin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konan
Membre AkatsukiMembre Akatsuki
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 25


Feuille Ninja
Points de Chakra:
300/300  (300/300)
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Techniques:

MessageSujet: Une vie, un destin...   Lun 30 Aoû 2010 - 5:58

    " Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle renaissance... "

    Le vent frappe mon visage avec une force inouïe, ici, près des montagnes. J'erre depuis de nombreux jours, seule, depuis que Nagato m'ai été enlevé tout comme Yahiko... Pain, mon Dieu n'est plus. L'Ange messager que j'étais a perdue ses ailes. Tel un ange déchu, un ange privé de la protection que je voulais donner a Pain au sein de l'Akatsuki mais j'ai bon espoir. Ce garçon, détenteur de Kyuubi et originaire de Konoha, je le vois comme porteur d'espoir. Il a "sauvé" son village et m'a fait prendre conscience de certaine choses, tout comme il en a appris a Pain, j'en suis certaine.
    Je ne peux rester ainsi. Seule et sans but. Je dois refaçonner ma vie, mon existence. Mais je perdurerais dans l'art des origamis. Je retournerais a Ame pour me recueillir sur les sépultures de mes vieux amis. Je continue a vivre pour eux, en quelque sorte.
    Je déteste le climat des montagnes, tantôt pluvieux tantôt écrasant de chaleur.
    Je ne porte plus la cape ornée de nuage rouge, symbole de l'Akatsuki.Je le porte uniquement a la taille sait-on jamais. Une renégat devenue un paria. Exclue des exclus. Je n'avais plus rien a y faire, et je ne voulais pas non plus être aux ordres de Madara qui,ont le dit, chéri le petit Uchiha... Je ne sais pas grand chose à son sujet et c'est mieux ainsi, je n'en ai que faire...

    Le crépuscule pointe son nez mais hors de question de m'arrêter. Même si je marche depuis des jours à la recherche d'un village ou je pourrais être utile sans pour autant devenir un pion. Je n'en ai jamais été un, même auprès de mon Dieu, je le servais de mon plein gré, au nom de notre amitié et de l'affection que je lui portais. L' "affection" quel mot écoeurant. Je servirais un Pays au nom de votre mémoire pour que perdure encore et inlassablement notre trio.

    J'ignore vers quel village je me dirige et je ne cherche pas a le savoir, je veux le trouver un point c'est tout. Tout est tellement plus rapide lorsque l'on voyage a plusieurs, des milliers de paires d'ailes toutes plus prometteuses les unes que les autres. Le Papillon, voila un insecte intéressant. Un insecte qui rebondie et change au fil du temps. Certains êtres humains devraient en faire autant.
    La vie est plus difficile sans mon Dieu et j'ai mis un certains temps avant de rebondir tout comme le papillon. Je n'étais qu'une frêle chenille servant du mieux qu'elle pouvait son "idole", son "idéal", mais depuis qu'il a lui aussi disparu, je suis devenue une crisalide elle même devenue un papillon. Un papillon robuste qui agit selon son gré et qui vole de ses propres ailes. L'ange que j'étais ne possédait pas ces mêmes ailes. J'arbore aujourd'hui les ailes de la liberté...

    Ma vie n'est que souffrance et mon destin, tragique, mais je continuerais à me battre, plus rien n'a d'effet sur moi. J'ai certes perdu les êtres les plus chers que j'avais mais maintenant je peux bâtir mon propre destin, ma propre vie telle que je l'entend.C'est en ce nom que je souhaite aider, à ma manière un village ou des être tel que Naruto, le garçon de Konoha...
    Plus le temps passe et plus l'air sec des montagnes m'opprime... Tout cela est bien différent de Ame qui était au contraire humide. Mais un changement est un changement. Ma vie tout entière est destinée à changer avec la perte de mes compagnons.
    Nouvelle vie, nouvelle terre à fouler pour un nouveau départ. Départ prometteur et rempli d'ambitions tel est la nouvelle Konan...

    Après plusieurs jours de "vol" j'aperçois enfin un semblant de vie, un village reclut et tranquille, ce qui me convient... Voila comment j'arriva dans le village d'Iwa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une vie, un destin...   Dim 5 Sep 2010 - 8:54

    J'étais dans le repaire avec Sasuke, la transplantation avait été un succès je pouvais enfin dorée le blason des Uchiha avec son nom. Mon objectif du moment trouvé Konan, pour obtenir les yeux de Pain. Si elle ne me les donnaient pas en guise de bonne foie pour ça trahison je lui montrerais a quel point le mot 'trahir' peu faire mal et humilier. Ma vie entière tournait autour de ce simple mot. Tant de sentiment pour un seul mot, et pour les illettré je dirais même une seul lettre " N " heureusement pour moi, j'ai muris et pris tout ça sur moi afin de faire un nouvel homme. Un homme calme et serein, un homme sachant parlé avant de détruire tout en gardant ces idéaux droit devant.

    Je devais utilisé tout mon sang froid pour pouvoir retenir le jeune Uchiha sans lui j'étais un petit peu dans la merde pour la suite de mon plan. Tout ce que je devais faire c'est avoir confiance en lui. Je disparut de cette salle comme un éclaire afin de réapparaître devant Konan qui était entrain voyager. Je ne l'avais pas revu depuis que Pain était mort. L'oeil derrière mon masque n'était pas heureux de voir une traitresse.



Bonjour Konan. Je suis heureux de te voir ici...

    Heureux de la voir ? C'était un mensonge, je voulais paraitre faussement sympathique. Après tout nous n'étions pas des sauvages, c'était une femmes qui avait déserté la seule organisation qui n'avait aucune pitié, et moi j'étais le chef de l'organisation qui n'avait aucun pitié des gens. Mais a par sa nous étions des gens parfaitement normaux.


______________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sasuke* Uchiha
Chef TakaChef Taka
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 10/05/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1200/1200  (1200/1200)
Points de Vie:
1200/1200  (1200/1200)
Techniques:

MessageSujet: Re: Une vie, un destin...   Lun 13 Sep 2010 - 11:09

Tout éclate et tout s'efface dans un océan de pourriture.
Tout se déchire et tout se broie dans une montagne de sang.


Arayuru ireru ya arayutu kesu daraku no taiyou
Arayuru yabureru ya Arayuru kireru chiyama

Je suis pas sur a 100% de ma traduction ..

Le ciel de fend de mille et une couleur, arc en ciel, déployant leurs beauté au dessus des têtes sublimé par la majesté des doux et chaud rayon. le monde ne bouge plus, et on aimerais qu'il reste indéfiniment dans cette douce crépuscule. Dans se lever du jours temps attendis par les créature diurne. Les noctambules se caches, s'arrache de ces rayons fumant pour s'enfonçait dans les ténèbres de la terre.
Des bruissements, de petit bruissement fin mais doux. Ce du vent qui frôle les arbres, qui caresse la nature d'un mouvement délicat.

Au au milieux de tout cela, un être qui n'a rien avoir avec cela. Qui e se sent n'y humain n'y vivant. Qui ne se sent pas non plus comme un animal, mais qui ne se considère pas comme faisant partie de cette nature douce.
Lui, il est impitoyable a présent; N'hésitant pas a tuer ceux qui l'on aider pour avoir une chance de faire se que lui désir. et oui, il tuera, jusqu'au bou. Il tuera tout se qui se dresserons sur son chemin. Naruto, Sakura, Kakashi. Tous, ils mourront.

Le vent ne soufflait pas très fort, et les pas léger de l'Uchiha le conduisait vers une destination qui lui était encore inconnue. mais il savait une chose : il ferait se qu'il avait a faire. Quoi qu'il arrive, quoi que cela puisse lui en compter. Drapé de noir, Sasuke semblait visible tout en ne l'étant pas. Son visage dissimulé.

Un vent fort et puissant traverse la plaine.
Un vent froid, glacial, un vent qui s'éternise.

On ne peux pas dire que Sasuke paraissait très causant dans cette tenue qui le grossissait autant que le grandissait. Lui donnait une carrure impressionnante. Mêler a son chakra sombre, il semblait puer la mort a des kilomètres et aucun oiseau ne chanter a son passage. Plus rien. Il n'était plus l'enfant qu'il avait était; et il ne le sera plus jamais. Il n'était plus rien qu'un chasseur traquant ses proies de Konoha. il les tuerais. Tous, un a un, petite a petite, les rongeant comme Konoha l'avait ronger lui et son frère. parce qu'il lui fallait un but, Parce qu'il lui fallait un destin, et peut être aussi parce qu'il fallait que quelqu'un l'arrête et cela ne pouvait se faire que dans le sang et la haine. Que dans se que lui même avait toujours vécu. Aucun amour, juste de la fierté. Aucune pitié, juste du besoin.

Ma vengeance... Elle ne sera pas douce comme le crépuscule ...

Sasuke était calme. Il se sentait plutot bien. Et le vent frait lui rafraichissait le visage. devant lui. Le dos de Konan. devant encore, juste un peu plus, Madara. l'avait il appercu ? sans doute mais ..

Mais elle, elle n'éviterais pas se katana qui vint s'enfoncer profondément dans sa chaire. Jusqu'à coté de ces point vitaux. De quoi la maintenir en place. De quoi lui faire mal. De quoi al faire souffrir, juste assez. Juste la mettre KO, pour qu'ensuite Madara puise lui poser loisir toute les questions qu'il veux.

Ou la tuer pour qu'elle ne révèle a personne ou ces pupilles, très cher pupille, sont. Sasuke n'avait que faire après tout de tout ça. Et d'un geste fluide, il retira son katana de la chaire de la belle jeune femme, posant son regard sur elle et s'écartant, la laissant s'effondrait au sol. Puis il marcha vers le Maitre des lieux. Vers le sien ? non, juste vers l'homme qui le manier comme si il n'était qu'un jouet mais ... Mais avec lui, Sasuke aurai le pouvoir de réduire Konoha en cendre.

" Bonjour. Madara Uchiha. "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une vie, un destin...   Lun 13 Sep 2010 - 12:36

Je voyais ce jeune garçon arrivé dans le dos de cette traitresse, il dégaina son épée tel un tigre prêt a bondir sur la gazelle blesser. Un coup en traite mais non mortel j'avoue que pour l'honneur c'était zéro. Mais pour lui faire ressentir ce que le mot traitrise veux dire je lui donne cent points. L'oeil derrière mon masque était encore plus courbé qu'auparavant il vivait un tel euphorie. Apparemment je n'avais pas besoin de me battre et encore moins a faire mon hypocrite... Comme si je me souciais de la santer d'une traitresse... Une gamine qui ne savait faire qu'une partie de cache cache avec un cadavre. Je trouve que ce qui vient de ce passer lui était méritée. Mon oeil fixait le jeune garçon d'un air euphorique. Il s'approcha de moi tenant encore son joujou en main, je pense que cela voudrait dire que ces yeux sont opérationnels. Ma main ce posa sur la tête du jeune Uchiha.


Bon garçon...

Je fixait la jeune Konan d'un oeil attentif je savais qu'elle maîtrisait l'art du papier et qu'elle pouvait être chiante même blessée... Mais vaudrait mieux pour elle qu'elle face l'animal effrayé, Sasuke n'est pas aussi mature que moi sur ce point là.

Je ne sais pas par où commencer, peu être que je vais commencé par un homme qui construisait avec beaucoup d'amour et de force. Mais celui ci peux vite cédé a cause d'une maladie mortelle. Une maladie qui le ronge jusqu'au plus profond de ces entrailles. Cette maladie ce nomme tristesse, qui évoluera plus tard en haine jusqu'à atteindre le stade du dénis. Ce jeune homme l'avait compris et pour guérir ça plaie il allait brulé tout son passer. En faisant ça il brulera aussi le mien et redonné force et fierté au clan des Uchiha qui c'était couché face au Senju.

Je vois que mes graines ont porté ces fruits. Quand je l'ai recueillis au sein de l'Akatsuki il avait encore la tête pleine de doute mais là il n'hésite plus. Il m'avait pour le moment donner qu'une seul déception. La capture raté du Jinchiruki d'Hachibi mais je dois dire qu'en ce moment il m'épate ça progression dans l'obscurité est fulgurante a croire que je suis un bon mentor.



_______________________________

J'viens d'voir dans les règles que pour faire quoi que ce soit je n'étais pas obligé de faire de préparations. (Minato aussi d'ailleurs mais il est mort.) C'est juste pour être sur que j'ai bien compris ce qui est lue. e_e
Pc : -1000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une vie, un destin...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une vie, un destin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Kousen :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit