Partagez | 
 

 Beauty and the beast ( Itami )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow Jaggerjack
Epéiste de KiriEpéiste de Kiri
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Beauty and the beast ( Itami )    Jeu 26 Aoû 2010 - 21:29







Des visions ensanglantaient d’hommes et de femmes s’écroulant à mon passage, marchant sur leurs dépouilles, je m’avançai dans ce tunnel mêlant férocité à sauvagerie, seul, j’explosais tous ces êtres boclant ma route. Le chant mélodieux de leurs cris d’agonie faisait de cette chimère, une réalité très alléchante dans laquelle je croquais ce délicieux fruit qu’était la haine des hommes. Quand, d’un seul coup, ce décors si paradisiaque se troubla et c’est ensuite que je compris que ce n’était encore qu’un rêve, le songe d’un futur très proche. Ma conscience était revenue à elle, malgré tout, mes yeux restèrent fermés, je me repassais en boucle des images datant de la nuit derrière, aussi sanglante soit elles, je les visionnais avec une indescriptible euphorie. Un spectacle dont je me laissais bien vite, qui plus est, le sol sur lequel je m’étais allongé commençait sérieusement à infliger à mon dos des putin de courbatures. Bon, en même temps cela faisait des heures que j’étais dans cette position, affleuré sur le toit d’une tour dans les hauteurs du village. La nuit venait à peine de tomber, au loin le clair de lune commençait à s’étendre dans le ciel, il était temps pour moi de se lever. J’étais en plein forme, prêt à faire jouir ce bas monde de ma présence. Tout en me relevant j’étirai mes muscles légèrement engourdies et lançais un impitoyable regard sur le vaste angle de vue que m’offrait cette tour. Ce panorama ou devrai-je dire mon immense terrain de chasse, éveillait en moi une insatiable soif, soif synonyme de ma réputation, celle d’une sanguinaire bête; des rumeurs encouraient à mon sujet comme quoi je serais un effroyable monstre envoyait par le créateur de ce monde pour punir l’homme des nombreuses guerres qu’il engendrait. Tss des conneries … Inutile de tomber dans la bêtise de ces petits merdeux, je ne vis que pour moi-même, je n’embrasse qu’une seule femme, ma puissance .

« …» Un énième soupire quitta le seuil de mes lèvres, preuve incontestable de ma lassitude. A présent je m’avançai vers le rebord de ce toit et c’est en affichant un bien étrange sourire que je me lassais tombé de celui-ci. Sentir l’adrénaline grimpait en sois, le vent brutal fouettant le visage, cette sensation de liberté, c’était si bon. Ma chute fut de courte duré, juste avant de toucher le sol je me rattrapais sur mes deux jambes et repartis aussi vite dans la pénombre du village. En cette soirée le village était presque désert, pas un chat, elle était belle la témérité de l’homme, n’importe quoi sérieux…Cependant, cela ne m’empêcher pas de marcher avec fierté, tête haute, je dévisageais les quelques villageois que je croisais sur mon chemin. Aucun d’entre eux n’osait défier mon regard, aucun homme n’était assez courageux pour me regarder droit dans les yeux et ainsi faire face à la mort. Non aucun; ils se contentaient de baisser les yeux, oui c’est ça brave bête tu sais reconnaître ton maître. Vulgaire attitude que même un chien n’oserait pas adopté, à mes yeux tout ces gens n’étaient que d’obscènes insectes servant d’apéritif à ma très chère Panthera.

Je pris la direction du seul endroit animé à cette heure ci, le bar. A peine arriver devant l’enceinte que j’entendais déjà des gémissements d’ivrognes… Tss ! Cet endroit était indigne de moi, mais bon j’avais soif et c’était le seul bar ouvert dans ce trou à rat. A l’instant où je passais le seuil d’entrée, une serveuse accourut vers moi pour sois disant m’accueillir. « Bonsoir ! Désolé, mais là nous sommes complet, voyait pars vous-même aucune table n’est libre, je vous invite à revenir d’ici une ou deux heures. » Elle voulait quoi cette putin ? Du pain peut être ? Sans plus attendre je m’immisçais dans la salle, sans prêtait attention à ces paroles. Ne cherchant pas à comprendre j’allais à une table collait contre le mur, apparemment y’avais un type à moitié sous, je comptais très vite y remédier. Mes mains vinrent à l’attraper par le cou pour le surélevé jusqu’à ma taille et le jetait vers l’entrée, il explosa la porte et partit en lambeau avec celle-ci. Le mal entendu étant dissiper; je pris place sur la chaise, mes pieds ce posèrent sur la table et d’un air provocateur j’interpellais cette salope de serveuse. « Femme, une bouteille de Sake. » Quelques mots suffirent, fuck la politesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya Kichigai
Adminavatar
Messages : 59
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Canada


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Dim 29 Aoû 2010 - 17:13

« I guess that's what happens when a tornado meets a volcano. »


La lumière tamisée des lampes accrochées ici et là illuminaient faiblement les traits des dizaines d’hommes et femmes qui placotaient aux abords des petites tables rondes. Plusieurs étaient de vraies brutes; musclés, poilus, et encore. Facilement reconnaissables avec leurs voix rauques, l’ivresse s’entendait de plus en plus dans leurs cordes vocales. Les pichets se vidaient à une vitesse stupéfiante et une odeur bien désagréable remplissait lentement l’immeuble. La dame me servit un verre, lequel je n’avais pas encore touché. Je m’amusais à regarder les gens, leurs réactions, leurs bruits, leurs regards. Ce monde est parsemé de jolis mystères, et je me retrouvais avec une certaine fascination envers les yeux des gens. Si uniques les uns des autres, si puissants et surtout, si vrais. Lorsque vous vous adressez à quelqu’un, un type fort charismatique pourrait vous mentir à la gueule, sans moyen de le savoir. Bien, maintenant imposons un nouveau contexte : si vous regardez profondément dans les pupilles d’une personne, sauriez-vous vraiment si son regard vous ment ? Est-ce qu’un regard peur mentir ?

Je me demande quelle couleur irait
mieux avec le rouge vif du sang.
Brun?
Bleu?
Vert?

Je tirai Rai Roga de son fourreau. La faible luminosité ne lui donnait pas beaucoup d’éclat, mais seule l’image de son métal me rendait déjà plus calme. Une petite musique de fond rendait l’atmosphère passablement paisible. Quelques verres tombaient une fois de temps en temps, mais la dame qui servait la plupart des clients était très à l’aise et ramassait le gâchis rapidement. Être au service de porcs comme ceux-là ? Je n’en n’aurais jamais été capable. Juste à se défoncer le crâne avec toute cette quantité d’alcool me donne envie de les exterminer. Mais non, du calme. Il n’y a rien qui puisse briser mon petit moment de confort. Rien. Rien du tout.

La vieille porte du bar s’ouvrit. D’autres clients ? Ça n’arrêtera pas. Si ça continue, j’irai trouver un petit coin plus tranquille pour décompresser en cette tardive soirée. J’observai la dame qui accouru accueillir les nouveaux venus, ses petites jambes fatiguées bougeant tout de même rapidement. La discussion à la porte sembla très courte, trop courte. On entra sans même porter attention à la demoiselle.

Tiens… ?

Voilà qu’entre le tigre. Ses pas sont lourds, mais délicats. Ses traits sont fins, mais massifs. La jungle se tait, tout comme ces ivres gorilles; qui aurait cru qu’ils deviendraient aussi muets ? L’imposante carrure de l’homme qui entre doit surement être une bonne motivation à leur soudain silence. Il est grand, et il est costaud. Très. Sa veste blanche laisse entrevoir la sculpture musclée de son ventre ainsi que sa poitrine. Je me demande s’ils seraient jolis recouverts de rouge. Ça m’intrigue. Je le scrute. Mon regard ne le quitte plus, à présent. Même lorsque le saoul est propulsé au travers de la porte, mes yeux de bronchent pas. Il vient d’arriver. Tu me déranges déjà.

En observant une personne pendant quelques secondes, vous pouvez déjà remarquer quelques détails qui caractérisent leur vraie personnalité. Le seul fait que cet homme s’assis sur la table plutôt que la chaise démontre qu’il ressent un profond besoin de sentiment de supériorité. En étant inférieur, ou même égal aux autres, son ego intérieur se sent insatisfait. Les forces militaires de Kiri sont principalement composées d’hommes comme lui. Je les côtoie, je les connais. Ils me plaisent bien; s’amuser avec leur caractère est un jeu auquel je prends grand plaisir.

Adossé sur son trône, son regard ne perd pas d’assurance. Et c’est là que j’arrive à percevoir l’azur de ses yeux. Un bleu pur. Trop pur. Le genre d’yeux qu’on pourrait greffer à n’importe qui et lui donner une allure paisible. Au creux de son regard, derrière l’océan qui colore sa pupille, là, j’y retrouve du calme. Si seulement je pourrais arrêter le temps et prendre en échantillon cette couleur et la conserver à jamais. Elle est splendide. Je décroche un peu. À sa taille, je remarque un katana d’une longueur plus grande que la moyenne. Pendante, visible et menaçante, je crois percevoir un reflet rosé. Toutefois, l’homme semble sanglant, meurtrier, relativement agressif. C’est difficile à croire qu’un homme comme lui ait une couleur d’yeux si pure. J’espère qu’elle ne fanera jamais.

Un sourire discret se retrouve maintenant sur mon visage, ne le quittant pas des yeux. J’apprécie un peu plus sa présence, maintenant. Sous ma poitrine, mon sang chauffe. Une aura si violente active ma curiosité, active mon intérêt. Mais pour le moment, je me contente de l’observer. Ceci pourrait être intéressant.
Le bleu.
Le bleu comme ses yeux.
Oui, cette couleur est celle qui irait
le mieux avec le rouge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
Epéiste de KiriEpéiste de Kiri
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Lun 30 Aoû 2010 - 3:24



itami ; grimmjow

« Between the sweet illusion,
You the one that drives my passion for blood. »




Sous prétexte que la perfection n’était pas de ce monde, les hommes méprisaient toute idée que quelques pars existait une entité supérieure à eux. Inutile de rechercher bien loin, la perfection c’était moi Grimmjow Jaggerjack, j’étais là pour donner une impression d’infériorité à tous ces êtres primitifs. Ce fut la pensée qui me vint à l’esprit à la vue du spectacle dégoûtant pesant à ses lieux. Sans ne bouger d‘un poil, toujours les pieds sur la table, mes yeux valsèrent de droit à gauche, exaspéré par la bêtise humaine. D’un côté y’avais ces sacs à vin qui ne se gênait pas pour empoigné de main ferme les fesses de la serveuse, qui débordé par les évènements se laisser faire et puis d’un autre coté y’avais ces femmes, perfides manipulatrices elle savaient usé de leurs charmes pour soutirait des informations à ces débauchés de la nuit. Pas besoin d’en dire plus, c’était cette stupidité qui donnait naissance à des hommes comme moi, ne vivant qu’avec trois à mot à la bouche, fuck the world. Bref, c’était l’un des rares moments de la soirée où j’étais siliceux, observateur je me délectais amèrement de cette douce mise en scène entre pute et alcoolo. Une belle bande de pouilleux, véritable quintessence de déchets.

Moi prétentieux ? Foutaise ! Ce n’était pas ma faute si l’enfer dans lequel nous vivons était en érection rien qu’à la vue de mon charisme.

Depuis mon arriver ici j’avais remarqué une femme qui s’aventurait à élever son regard au mien, au début je n’y prêtais pas la moindre attention, mais plus les minutes défilaient, plus j’avais envie de déchirer c’te p’tite conne en train de jouer avec mes nerfs. Sans doute était - elle inconsciente ? Ou bien suicidaire ? Toi là - bas écoute moi bien ! Tu vas baissé ton regard et t’agenouillait devant moi pour imploré mon pardon en espérant que je sois assez clément pour te laisser la vie sauve; s’il y a bien une chose que je détestais c’était d’être reluquait par une sale catin. C’était donc après avoir pris la décision de sanctionné l’impertinence de cette femme que je poussais ma chaise en arrière avec énervement et me releva, n’arrêtant pas dans la fixer du regard je m’avançais vers elle, n’hésitant pas à pousser toutes les personnes qui entravaient mon chemin.

C’est à la vue de son physique qu’un large sourire sadique s’étendu progressivement sur mon visage, non pas parce qu’elle était bonne, mais parce qu’elle faisait partie de l’ordre des épéistes. Ma langue vint à sortir de ses gonds, tel un animal qui se léchait les babines, je lui offrais un bref aperçus de la suite des évènements. Voilà comment une simple soif passagère se transforma en une authentique soif de violence, finalement la soirée ne s’annonçait pas si monotone que ça.

Elle, la femme que tout homme rêverait de mettre dans son lit; la femme que tout homme devrait craindre et prier pour ne jamais la rencontrer. Je suis certain que sous cette apparence de sainte ni touche se cachait une irrévocable addiction au sang, notamment je remarquais, que situer au niveau de sa taille pendait une double épée, deux bien délicieuses lames. C’était le moment, après avoir marché un court instant j’arrivais devant elle, la teinte turquoise de mes yeux restèrent dans les siens.



« Qu’est - ce que tu mattes ! » Mon poing frappa brutalement le mur, juste à quelques centimètres de sa tête « Nanda-yo ama ? »td: qu’est - ce que tu veux salope. Dis je d’un ton saccadé, quant à ma main elle resta plaquer contre le mur tandis que la distance scindant nos deux visages était très maigre, j’attendais une réplique pour aviser de la suite, en tous cas j’étais sûr d’une chose, elle éveillait en moi…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya Kichigai
Adminavatar
Messages : 59
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Canada


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Lun 30 Aoû 2010 - 10:13


« I can't tell you what it really is,
I can only tell you what it feels like. »



Rien ne peut me blesser. Rien ne peut m’atteindre. Rien ne peut me faire du mal. Non, rien. Autour de moi se trouve une bulle. C’est ma bulle. Une aura de bien-être, une sphère d’énergie, une boule de moi-même. Lorsque les gens l’approchent, elle réagit fortement. Comme une vraie protection, lorsqu’on m’approche trop, cette barrière envoie direct un signal auto-défensif à mon corps. Vous ne pouvez que comprendre que la suite des évènements est très sanglante. C’est très rare que mon système ne se déclenche pas lorsqu’on m’approche. Toutefois, je dois vous dire, ce spécimen est une première pour moi. C’est impossible. Logiquement, impossible. En moins d’une minute, il s’était levé et s’approchait d’un pas assuré vers moi. Son regard ne bronche pas. Je n’ai pas peur. Ses pas sont lourds. Je n’ai pas peur. Ces yeux avec lesquels il me fixe, si intensément. Qu’est-ce que j’ai fait pour qu’il me tue de son regard de cette manière ? S’il avait l’intention de me faire peur, eh bien il aura bien de misère. Ce n’est pas une créature comme lui qui me fera frémir. Ce ne sera pas son physique impressionnant. Ce ne sera pas l’allure meurtrière qu’il dégage. La puissance de ses yeux est impressionnante, oui, mais je soutiens son regard. Je suis puissante, moi aussi. Ne me sous-estime pas, car dès la case de départ tu te seras trompé.

Il est à un mètre, maintenant. Habituellement, là je perds contrôle. J’attends le signal. J’attends…j’attends…mais rien ne vient. Cinquante centimètres, mais je ne bronche pas. Je ne ressens pas de frénésie au creux de ma poitrine, je ne bouille pas plus, je reste calme. Trente centimètres. Il s’arrête. Je ressens la vibration de son chakra me chatouiller le nez, j’entends son cœur battre à la déchaîne. Toutefois, aucun changement. Je me sens toujours aussi à l’aise, je ne me sens pas dérangée. Peut-être me ressemble-t-il plus que je ne le croyais. Son aura ne me tracasse pas, je me sens même confortable dans l’énergie qu’il dégage, cette soif de sang, de violence. J’y suis habituée. Nous avons donc la même, la même énergie meurtrière. Ce serait la seule explication possible. Nos yeux sont à la même hauteur, nos regards font un concours d’immobilité. J’entends sa voix pour la première fois, la force de ses mots, cette assurance qu’il force à l’intérieur des syllabes. Doux doux, mon cher, tes paroles sales pourriront tes dents, ce qui serait dommage, car le sourire sadique qu’il affiche démontre une belle dentition. Son poing défonce le mur à quelques centimètres de moi, je m’y en attendais. Il est entré en mode supérieur, à ce moment là. Aussitôt qu’il prouve sa force physique normalement plus grande que la mienne, il se dit qu’il prend le dessus. Erreur. On t’a déjà fait tête, grand homme ? On a déjà osé soutenir ton regard ? Non, et c’est pourquoi tu es si offusqué, car tu es incapable de me faire frémir, de me faire baisser les yeux. Perds espoir, ça n’arrivera pas.

Assise depuis le début sur un petit siège accotant le bar, je décide de bouger un peu. Je lève les bras, les déposent sur le bord du bar et me hisse facilement sur celui-ci. Je me retrouve donc assise sur le comptoir, les pieds sur le siège, à la même hauteur que lui, maintenant. Je t’égalise. Tu ne me regarderas plus de haut. J’approche encore un peu plus mon visage, et fronce un peu des sourcils pour diminuer mon champ de vision et envoyer toute la puissance de mes yeux dans le creux des tiens. Je souris toujours. « Ça te dérange autant, que je te regarde ? Je ne pensais pas qu’un simple regard te ferait piquer les nerfs. » Je suis à l’aise. Je ne bronche pas. Il ne me fera pas de mal, je le sais. Peu à peu, les rumeurs commencent à se mettre en place. Les descriptions, les anecdotes, les histoires. J’ai déjà entendu parler de cet homme auparavant. Je remarque la mâchoire accrochée à sa joue. Je souris encore. « Tu dois être Grimmjow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaggerjack
Epéiste de KiriEpéiste de Kiri
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/08/2010


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Mar 31 Aoû 2010 - 6:17


itami ; grimmjow

«Too much playing with fire ,
You end up burning. »




L’ambiance régnant à ces lieux se ternit, tous les regards se braquèrent sur elle et moi. J’étais en train de récolter toute l’attention de ces petits bâtards semblant surpris par mon action, de toute façon je ne craignais rien de faiblard comme eux, en temps normal j’en aurais décapité deux trois pour calmer la foule, mais là toute mon attention était portée à cet femme, toi qui m’intriguait tant, la seule qui osa fondre son regard dans le mien. Une flamme à son effigie consumait lentement mon esprit, cette flamme grignotait la maigre barrière retenant une bestialité sans précédent. Juste un regard pour comprendre que c’est dans tes yeux que se reflète une hargne similaire à la mienne, juste un sourire pour t’avertir de mon éternel sadisme .

Une décharge électrique envahie mon corps. Panthera calme toi ! C’est elle qui t’excite autant ? Oui tu l’as sentie toi aussi. C’était pas difficile à comprendre, mon seul amour, mon seul fantasme, c’était le combat et cette épéiste y figurer au sommet.

L’océan turquoise de mes yeux se déchaînait dans les siens, essayant à mainte reprise de noyer cette prétention, véritable insulte à mon égard. Toutefois, elle y résistait et persistait à émerger mon reflet dans la rétine de ses yeux. Dévoilant toujours un intense sourire, je retirais mon poing du mur, il l’avait marqué d’une empreinte indélébile; contemple la force d’un roi. Malgré ça elle continuait… C’était une première, un jour à marquait d’une croix blanche. J’ignorai d’où venait toute cette rage, qui petit à petit grimpait en moi, j’ignorais pourquoi ce regard me défiant était similaire à un coup d’épée en plein cœur; étais - ce mon instinct qui pressentait une force supérieure à la sienne ? Tss, impossible et pourtant…

Deux petites voix antérieures m’offraient deux choix alléchants pour clôturer ce bordel. Je ne les écoutais pas, je ne voulais pas te tuer, en aucun cas je souhaitai mettre fin à ta vie, car je t’aime et c’est avec moi que tu partageras ma dévotion au combat. Je vais te torturer, panthera prendra plaisir à éventré ton doux visage, ne me demande pas la raison je te l’ai déjà dit, je t’aime.

Mes deux mains retombèrent dans les poches de ma tunique écarlate, quant à elle, elle prit place avec aisance sur le bar pour arriver à ma hauteur et d’une certaine arrogance me fixa, provocation ou amusement, difficile d’en déceler la cause. Apparemment elle connaissait mon nom et sans doute la réputation qui allait avec et cela ne l’empêcher pas de faire perduré son regard, piquant à vif la bête que j’étais. Bref, je ne bougeais pas de poil, restant marbre comme enraciné dans le sol j’allais lui montrer comment je m’étais bâti une telle réputation. Prédatrice ou vulgaire proie ? Dans quel camps te rangeras - tu ?


    Contre tout attente je brisa l’attraction de son regard en détournant le miens du siens, ma tête se baissa et mes pupilles se posèrent sur le sol.
    « Tu ne comprends pas … »
    dis je d’une intonation très envoûtante. Le calme avant la tempête ? Ma mâchoire osseuse se mit à s’entrouvrir, petit à petit et d’un seul coup la rage accumulait éclata en moi, un effroyable fou rire s’empara de moi «HAHAHA ! MAINTENANT JE VAIS DEVOIR TE TUER !» Une quantité meurtrière de chakra s’échappa de mon corps et balaya d’un vent les plus faibles contre le mur. Un rugissement étouffant, vague aperçu de ma toute puissance. Vu la frêle distance qui nous séparer, cette pression t’aura sans doute affecté, n’étais ce pas ce que tu recherchais ?
HS - Quand je te dis : je t'aime. Comme tu as dut le comprendre c'est pas de l'amour propre, juste l'envie de te combattre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya Kichigai
Adminavatar
Messages : 59
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Canada


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Mar 31 Aoû 2010 - 14:30


« If you would truly know what I am,
You would watch your words. »



Pour calmer la bête, les gens disent toujours qu’il nous faut lui démontrer qui est réellement en charge, qu’il faut lui faire tête et ne pas se rabaisser. Il faut défendre sa personne. Devant moi, furieux, totalement sous l’emprise de celle furie qui l’active, le grand épéiste tremble d’excitation. À peu de centimètres de mon visage, le sien bouille. Un large sourire occupe environ la moitié de ce dernier, et ses yeux d’un si bel azur semblent émaner une lueur rouge. Il me fixe, mais son regard ne me voit pas. Il observe une vision, quelque chose qu’il perçoit en moi, un scénario, qui me semble, très intéressant. Je lui souris. Me tuer, vraiment ? C’était la meilleure de la journée!

Son chakra fit valser toute la poussière qui aurait pu se trouver autour de nous. Un nuage bleu nous entoure, son énergie nous rapproche, je me sens attirée vers l’homme comme un fragment de métal sur un aimant. Ses crocs veulent la peau de mon cou, sa lame veut toucher mon sang. Il me ressemble donc beaucoup plus que je ne le croyais. J’irais même à dire que nous sommes identiques. Cette soif, cette fascination pour la violence, pour le sang de nos proies. Mais là, à cet instant même, je ne suis point sa prise. Sa menace de mort ne m’effraie, pas du tout. Je souris devant sa réaction. J’apprécie cette chaleur qui m’entoure, la puissance qu’il dégage. Le goût de ce chakra est très plaisant. Je baise le regard quelques secondes, laisse échapper un rire très discret, puis relève la tête en la rapprochant sur le côté de la sienne. Ma bouche frôle ses cheveux. Il sent bon. Il sent la mort. J’envoie mes mots lui chatouiller l’oreille. « C’est faux, Grimmjow. Tu te retiens pour une raison que j’ignore, mais nous savons très bien, tous les deux, que si tu voulais réellement me tuer, ce serait déjà fait. » Il n’a pas dévié son poing pour rien. Sans ajouter sa lame qui frémit depuis le début, mais qu’il tente d’ignorer et de calmer. « Toutefois, en toute franchise, je dois t’admettre que je ne refuse jamais un défi. Essaie donc. » Mon sourire toujours présent s’élargi, sadiquement. Ma main se posa discrètement sur le manche de Rai Roga, celle-ci qui, au contact, réagit avec vélocité. Quelques spasmes électriques recouvrirent son fourreau, puis j’utilisai avec guise (comme à l’habitude) son pouvoir si utile. Le magnétisme s’activa. La seconde après, je me retrouvais derrière l’épéiste, épée levée, la lame accotée sur la peau de son cou. Mon corps était mou, détendu. Avec ce sabre dans mes mains, seul mon bras hissé à sa hauteur forçait. Tout autre effort physique était non-nécessaire. Nous n’entrions pas dans un combat de mort, non, nous jouions. Ce n’était qu’un jeu auquel nous prenions plaisir. Se défier, se tuer du regard, s’envier l’un l’autre. Allez, amuse-moi, Grimmjow. Montre-moi d’où tu te permets, avec autant d’assurance, de me sous-estimer. Approche, que je goute à ton sang.
    -------------------------------------------
    Pardonne moi ce post merdique & court. Je me rattraperai au prochain, promis. ><'
    PC: 1000 -40 PC pour le Idoujiba - PC pour la préparation = 910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya Kichigai
Adminavatar
Messages : 59
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Canada


Feuille Ninja
Points de Chakra:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    Ven 17 Sep 2010 - 7:29

Up ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Beauty and the beast ( Itami )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Beauty and the beast ( Itami )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The Beauty & the Beast
» [CLOS] [Robyn/Marsh] Beauty & the Beast
» Beauty and The Beast ▬ BeaSius (terminé)
» Beauty & the Beast ft. Amalthea Bluesteel
» III.04 - Beauty and the Beast [Feat. Bobby]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Kousen :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit